Victoire retentissante à l'ONU

Stemming ONU

Comme chaque année, Cuba a obtenu une victoire retentissante à l'ONU, à la suite de l’adoption, par 187 voix pour, 3 contre et 2 abstentions. du projet de résolution contre le blocus des Etats-Unis.

Le tandem de pays qui traditionnellement vote contre, les États-Unis et Israël, a été rejoint en 2019 par le Brésil de Jair Bolsonaro, baptisé par le président cubain de « mini-Trump » pour sa tendance à se plier aux diktats du magnat qui dirige aujourd'hui le pays le plus ingérant, guerrier et interventionniste au monde. Pour la première fois la Colombie et l'Ukraine se sont abstenues.

Dans le texte adopté, les États membres se disent préoccupés par l'adoption et l'application de lois et de règlements qui affectent la souveraineté d'autres États et les intérêts des populations qui y vivent. Ils appellent également les États à agir conformément au droit international et à la Charte des Nations Unies, en mettant l'accent sur la liberté de communication et de navigation.

Au cours des deux jours de débat, les représentants de plusieurs pays et groupes de pays ont regretté que l'embargo ait été renforcé depuis l'année dernière, après une tentative de normalisation des relations les années précédentes. La résolution invite également le Secrétaire général de l'ONU à préparer un rapport sur la mise en œuvre du texte, qui devrait être présenté à la prochaine session de l'Assemblée générale.

L'embargo imposé par les États-Unis à Cuba dure maintenant depuis 57 ans.