Lettre ouverte à l'UE: Déposez une plainte auprès de l'OMC contre les Etats-Unis

coopération EU Cuba

Le 23 juin '21 l'Assemblée Générale des Nations Unies vote la résolution cubaine contre le blocus. Dans une lettre ouverte à Ch. Michel et U. von der Leyen nous demandons que l'UE augmente la pression sur les Etats-Unis. 

En tant qu’associations et organisations en Europe pour l’amitié et la solidarité avec Cuba, nous tenons à exprimer notre souhait et insistance pour que l’Union Européenne maintienne, développe et renforce des relations constructives de respect mutuel et une coopération mutuellement bénéfique avec la République de Cuba... 
Nous pensons qu’en tant que communauté engagée à respecter les lois internationales et à défendre les valeurs humaines universelles, l’Union Européenne doit faire un effort actif et aider par toutes les voies possibles à lever le blocus américain... 
Nous voudrions attirer votre attention sur les lourds dommages que ce blocus inflige à la population cubaine... Ces graves conséquences sont particulièrement préoccupantes et inhumaines en cette période de pandémie mondiale du Covid-19 où les restrictions imposées à Cuba par les Etats Unis pour l’accès aux médicaments et à l’équipement médical sont toujours en vigueur. 
Ces sanctions américaines,  qui sont aussi appliquées à des pays tiers en raison de leurs « effets extraterritoriaux » criminels, nuisent aussi sérieusement des investisseurs et entreprises européennes qui font commerce avec Cuba...Ceci n’est plus acceptable et doit cesser.
L’Union Européenne a donc la responsabilité, le droit et la capacité de jouer un rôle indépendant en encourageant la mise en œuvre effective de la volonté et du souhait des peuples d’Europe, et de renforcer le multilatéralisme en agissant pour stopper ou contourner le blocus.  
L’Union Européenne devrait adopter une position claire et sans équivoque contre les politiques punitives et indéfendables incarnées dans la législation américaine unilatérale du blocus anti-cubain. De plus, nous croyons que l’Europe  doit clairement endosser le droit au commerce avec Cuba et le refus par les entreprises européennes de payer des amendes que l’OFAC pourrait chercher à leur imposer du fait de leur commerce avec Cuba... Sur cet aspect, la Commission Européenne devrait demander à l’Organisation Mondiale du Commerce d’inculper le gouvernement américain pour violations des lois et principes concernant le commerce international.
Nous faisons appel à vous et aux institutions européennes pour faire tout le nécessaire afin de persuader le Gouvernement américain, mené par le Président Joe Biden, de lever le blocus de Cuba. Ce serait un pas important et positif non seulement pour la population cubaine mais pour le monde entier parce qu’il marquerait le rejet de la confrontation et des sanctions et constituerait un exemple de coopération internationale humaine et constructive C’est précisément cette démarche dont l’humanité a besoin de manière urgente pour pouvoir construire le monde de demain basé sur le développement durable et une paix stable. 
Avec nos sincères salutations,

Version intégrale de la lettre en annexe.

Attachment
Fichier attaché Taille
Lettre ouverte à l'UE 17 06 21 250.36 Ko