Lettre ouverte au Président Biden

Joe Biden - Telesur

Ces 4 dernières années, l’administration Trump a véritablement coincé Cuba  en renforçant systématiquement  les mesures du blocus. Cela a marqué une rupture avec la position du gouvernement Obama-Biden qui avait lancé la normalisation des relations entre les deux pays.  Il est clair que la politique du Président Trump n’a pas produit les résultats qu’il attendait et seuls les citoyens cubains ont été pénalisés.  Le nouveau président Biden n’a pas encore dévoilé sa future politique envers Cuba. C’est donc le bon moment pour lui démontrer qu’il peut annuler les restrictions néfastes de l’administration Trump.

Lettre ouverte au Président Biden 
En tant que Coordination pour la Levée du Blocus contre Cuba,  nous accueillons votre arrivée en tant que Président et y voyons une chance de normaliser les relations entre les Etats Unis et Cuba tout comme l’a fait le gouvernement Obama-Biden en son temps. 
Ces 4 dernières années nous avons vu comment le président Trump a complètement retourné le processus de normalisation en imposant de très fortes restrictions à Cuba qui ont principalement affecté le peuple cubain. 
Les transferts d’argent entre les Etats Unis et ailleurs vers les familles sur l’île sont tout à fait impossibles, les citoyens américains ne peuvent plus voyager à Cuba, la coopération médicale pour freiner la pandémie est entravée. 
Nous espérons que votre administration va renoncer entièrement à cette politique inhumaine et revenir sur la voie lancée par le gouvernement Obama. Nous osons même espérer que vous allez travailler à  une normalisation totale des relations en annulant la loi Helms-Burton.  Il nous semble que le moment  est venu pour que vous preniez le plus rapidement possible l’initiative de faire approuver par le Congrès un cadre juridique permettant l’annulation  des lois du blocus. 

Entretemps vous  pourriez prendre des décisions simples qui démontreraient votre bonne volonté et disposition pour assurer la sécurité et la paix avec Cuba. Dans cette perspective, nous insistons sur les mesures suivantes :
- le retour du staff entier à l’ambassade des Etats Unis à La Havane pour que les services (consulaires) soient à nouveau accessibles.
- la levée de toutes les restrictions sur les transferts d’argent vers les familles et connaissances à Cuba. 
 - la suppression de Cuba de la liste des pays qui soutiennent le terrorisme. 
 - la suspension d’urgence de l’activation de l’Article III et IV de la loi Helms-Burton

Après cela, nous pensons encore aux mesures suivantes : 
En ce qui concerne les voyages :
- la suppression des limitations actuelles pour les voyages de citoyens américains afin qu’ils soient libres de se rendre à Cuba.
- l’autorisation aux citoyens américains d’être libres de choisir où séjourner et manger à Cuba
- l’autorisation de vols commerciaux vers d’autres aéroports que la Havane.
En ce qui concerne les soins de santé : 
- la promotion de la coopération entre professionnels de santé dans la lutte contre le COVID-19
- l’autorisation d’exporter vers Cuba de l’équipement médical et des fournitures de base
 -l’autorisation d’exporter vers Cuba des médicaments et les matières premières pour la production de ceux ci.
- l’arrêt de toute pression sur le personnel médical cubain pour les persuader de quitter leurs missions à l’étranger.
En ce qui concerne le commerce : 
- L’autorisation de commercer entre Cuba et les entreprises américaines.
- l’autorisation des investissements américains dans les secteurs qui conviennent aux deux pays
- la levée des restrictions extraterritoriales sur le commerce et l’investissement d’entreprises de pays tiers. 

Nous répétons que la normalisation des relations entre les Etats Unis et Cuba ne sera possible que si la loi Helms-Burton est annulée. Mais les mesures ci-dessus qui sont entièrement de votre compétence, pourraient être un premier pas. 
Nous attendons et espérons que votre politique s’appuiera sur la paix et le respect entre les deux pays.

Coordination pour la Levée du Blocus contra Cuba.