Les Etats Unis obligent l’hôtel Sheraton à fermer à la Havane.

Four Points Sheraton la Habana

L’administration Trump a ordonné à  la chaîne d’hôtels Marriott International de fermer l’Hôtel Sheraton à la Havane pour le 31 aout 2020; Le Four Points Sheraton est le seul hôtel Nord-américain à Cuba. C’est le président Obama qui en 2016 a fait le rapprochement avec Cuba et a rétabli les relations diplomatiques. Dans ce cadre, Obama avait donné à la firme Starwood, rachetée par la suite par Marriott international, une autorisation temporaire d’investir dans le tourisme cubain. La chaîne d’hôtels reprit alors le prestigieux Hotel Quinta Avenida et le baptisa Four Points Sheraton. 
Marriott a aussi investi dans la rénovation du célèbre Hotel Inglaterra dans le centre de la Havane qui devrait s’ouvrir à la fin de cette année.  
L’actuel  président Trump mène une politique totalement opposée et revient en arrière sur les mesures adoptées par son prédécesseur. Le 31 août 2020, la licence actuelle prend fin et l’administration Trump a fait savoir à Marriott International qu’ils ne doivent pas compter sur une nouvelle licence et donc certainement pas non plus compter sur l’ouverture d’un deuxième hôtel à Cuba.

Un juge suspend  l’application de l’Article III de la loi Helms-Burton 
Une bonne nouvelle : le juge Robert Scola de Floride a rejeté les plaintes contre Booking.com, Orbitz et les hôtels Expédia. Quelques familles avaient en effet porté plainte contre ces entreprises car celles-ci avaient géré des réservations pour les hôtels Starfish Cuatro Palmas et Resort Memories Jibacoa construits sur leurs anciennes propriétés à Varadero. 
Le juge a ordonné que la Loi Helms Burton qui fondait la plainte, ne puisse plus s’appliquer à des biens acquis par héritage après l'adoption de cette loi en 1996. 
L’Art III de la Loi Helms Burton laisse la possibilité aux citoyens américains et aux entreprises dans et à l’extérieur des Etats Unis de porter plainte en cas de « commerce » avec des entreprises nationalisées par le gouvernement cubain. 
Ce jugement du juge Scola augmente les chances de voir s’échouer les autres poursuites du même style.